Vous avez chargé, via un moteur de recherche, une page isolée, hors du contexte de GraffitiX.
Si vous souhaitez la voir dans le cadre du site entier, cliquez sur le lien ci-dessous :
http://www.graffitix.fr/index.php?pg=MXUVCmpegts
La même page sera rechargée dans le cadre du site, avec ses menus et ses autres rubriques.

Mardi 17 juillet à 06:08


Pourquoi ?   


     


     
 

Introduction

À première vue, les fichiers .ts de la vidéo enregistrée sur la Freebox sont aisément convertibles. Des premiers tests sur des fichiers très courts avaient donné de bons résultats avec VisualHub, que la conversion s'effectue vers du H.264, de l'AVI ou au format DVD. Mais d'autres essais montrent que ce n'est pas si simple car, à partir de vidéos plus longues, on peut obtenir des conversions avec un décalage du son d'environ une seconde, ce qui est évidemment peu acceptable.

Il a donc fallu fouiller un peu, mieux comprendre la nature du format de fichier à l'extension ".ts" et dégager trois solutions possibles.

Le format vidéo des fichiers .ts

Après quelques recherches, j'ai compris que le .ts est en fait du MPEG-2, mais un MPEG-2 particulier adapté aux diffusions TNT et télé par câble ou ADSL. Ce format est le MPEG TS, différent du MPEG PS qui est, lui, le même format que les VOB des DVD.

Le MPEG TS n'est pas lisible par QuickTime, même si on a installé le composant MPEG-2. Le MPEG PS, lui, est tout à fait lisible sous QuickTime grâce à ce composant.

Par conséquent, après avoir rapidement évoqué une solution que je n'ai pas vérifiée, je vous présenterai les deux autres solutions que j'ai testées. Ces deux dernières solutions ne nécessitent pas l'installation du composant MPEG-2 de QuickTime car elles gèrent leurs propres encodeurs.

Notons au passage que les fichiers .ts peuvent être lus sans problème par VLC. L'application ne repère pas le time code, mais on peut lire et naviguer (a condition de déplacer la tête sur la barre de progression, les raccourcis pour avancer et reculer ne donnent rien puisqu'il n'y a pas de repère temporel).

La solution nécessitant le codec MPEG-2 de QuickTime

En fouillant sur les sites web et les forums, j'ai appris que MPEG Streamclip était capable de convertir les fichiers .ts à condition d'avoir installé le composant MPEG-2 de QuickTime. Comme je vous le disais, je n'ai pas testé, mais c'est plausible. En effet, MPEG Streamclip est une application capable de débrouiller bien des situations qui semblent dans l'impasse.

Mais rien n'est sûr, il y a toujours à boire et à manger sur les forums. J'y ai également lu que DivX Encoder pouvait également effectuer cette conversion. Mais j'ai constaté que l'application n'accepte pas les fichiers .ts.

MAJ : J'ai fait un essai complet avec MPEG Streamclip. Le son est malheureusement décalé, comme dans beaucoup d'autres essais. Pourtant, il lit très bien le fichier .ts, sans décalage. Mais c'est durant la conversion que ça ne se passe pas bien.

La conversion préalable en MPEG PS

Si on effectue une conversion préalable du fichier .ts depuis le MPEG TS vers le MPEG PS, on pourra alors le traiter avec une application comme VisualHub, et on obtiendra bien un film au format souhaité sans décalage de son.

Mais, si on a déjà acheté VisualHub, on préférera sans doute ne pas devoir acheter une seconde application pour garantir toutes les étapes de la conversion. Cela tombe bien car nous utilisons tous (ou presque) une application gratuite qui est capable de réencoder le MPEG TS en MPEG PS. Il s'agit de VLC ! La manipe est relativement simple.

Dans le menu Fichier de VLC, le premier article Ouvrir (au raccourci Maj Commande O) correspond à l'ouverture avancée. Cela ouvre une fenêtre où nous choisirons le fichier source (le .ts) via le bouton Parcourir. Au dessous, nous cochons la case Diffuser/Sauvegarder puis nous cliquons sur le bouton Paramètres.

Dans ce volet de paramètres nous choisissons un chemin et un nom pour le fichier de destination (en veillant à lui donner l'extension ".mpg") puis, en face de Méthode, nous sélectionnons MPEG PS dans le menu.

Note : à ce stade, nous pourrions être tentés par d'autres options. En effet, la Méthode propose également d'autres formats de sortie, comme l'AVI, le MP4... Je n'ai testé que l'AVI en allant modifier les encodages (DIV3 en 1024 kb/s et MP3 en 128 kb/s) et le résultat est inutilisable. Durant l'écriture de cet article, j'avais lancé une conversion en H.264 sous VLC. Cette conversion est maintenant terminée et le résultat est également très mauvais : image déformée et décalage du son. Donc oublions les tentations de conversions en d'autres formats par VLC et concentrons-nous sur le réencodage en MPEG PS qui, lui, fonctionne.

Une fois choisie la méthode MPEG PS, il n'y a rien d'autre à faire qu'à refermer le volet par "OK", puis la fenêtre par "OK". Il n'y a plus qu'à laisser VLC faire son travail, sans le perturber. Le contrôleur affiche la progression de la conversion comme s'il s'agissait d'une lecture. On peut laisser VLC en arrière plan et aller faire autre chose. Il faudra simplement prendre garde à ne pas ouvrir une vidéo avec VLC (ne rigolez pas, je l'ai fait sans y penser) car cela interrompt la tâche de conversion.

Une fois obtenu le fichier .mpg, VisualHub le convertira sans erreur dans le format voulu. Bien entendu, à ce stade d'autres applications peuvent s'acquitter de cette tâche avec autant de succès. SI vous avez installé le composant MPEG-2 de QuickTime (ce qui n'est pas nécessaire, je le rappelle, pour cette solution avec VLC et VisualHub), vous pouvez même lire le fichier .mpg avec le Lecteur QuickTime (celui-ci refusait de lire le fichier .ts).

Ma solution préférée

On a tous des coups de coeur pour certaines applications quand elles viennent résoudre simplement un problème là où d'autres piétinent. Et, malgré le coup de coeur initial, certaines de ces applications peuvent encore nous surprendre.

Je vous avais parlé de Forty-Two DVD-VX Plus qui me convertissait en DivX, correctement et en un temps record, les DVD gravés sur mon enregistreur de salon, alors que le célèbre HandBrake me donnait des DivX avec des sautes de son d'une ou deux secondes toutes les vingt secondes. Eh bien, je ne regrette pas mon achat.

En effet, en demandant l'info sur le fichier .ts, j'ai vu que le Finder proposait l'ouverture avec Forty-Two. Alors j'ai tenté. Et Forty-Two a accepté le fichier .ts. Mieux encore, il en a fait une très bonne conversion sans étape intermédiaire et sans décalage du son. En fait, j'ai dû faire des recherches et des tests en passant par d'autres applications alors que j'avais déjà la certitude du bon résultat en passant par Forty-Two.

Mais j'ai fait ces tests pour quelqu'un qui a déjà acheté VisualHub mais pas Forty-Two. Et ce que j'y ai appris, même si c'est loin d'être du top niveau, restera utile à un bon nombre d'utilisateurs.

Mais le fait est que, contre toute attente, Forty-Two gère très bien ces fichiers .ts et leur conversion sans décalage de son.

En conclusion

Voilà, cet article est terminé. Je pourrai y faire quelques modifications si je poursuis mes tests (à l'heure où j'écris, par exemple, VLC est en cours de réencodage vers du H.264 et je ne connais pas encore la fiabilité du résultat) mais le principe est là.

J'ai donc trois solutions. Je prendrai un moment pour vérifier la première (MPEG Streamclip et composant MPEG-2 QuickTime), mais je la laisse pour l'instant en point d'interrogation. La seconde, via VLC et VisualHub, est vérifiée tant que VLC se borne à réencoder en MPEG PS. Pour d'autres réencodages via VLC, nous en savons maintenant un peu plus (les tentatives vers de l'AVI et du H.264 se soldent par des échecs). La troisième solution passant par Forty-Two DVD-VX Plus est, vous l'avez compris, ma solution préférée : elle est rapide, on ne peut plus simple, la qualité est là et le temps de conversion est top. Avec une mention spéciale pour l'application qui, pour la deuxième fois, assure dans une "Mission impossible".

Donc, à part le cas de Forty-Two DVD-VX Plus qui est capable de traiter correctement le format MPEG TS (alors que ce n'est pas du tout sa fonction première), il semble bien que, quelle que soit l'application qui se charge de la conversion finale (dans le format souhaité), il soit nécessaire de passer par un réencodage intermédiaire en MPEG PS afin d'obtenir un MPEG-2 plus "standard" si on ne veut pas risquer d'obtenir un résultat avec décalage du son. Heureusement, VLC s'acquitte très bien de cette tâche.


Réagissez dans les Forums...
(Déjà 7 réactions)