Vous avez chargé, via un moteur de recherche, une page isolée, hors du contexte de GraffitiX.
Si vous souhaitez la voir dans le cadre du site entier, cliquez sur le lien ci-dessous :
http://www.graffitix.fr/index.php?pg=ZMaZik
La même page sera rechargée dans le cadre du site, avec ses menus et ses autres rubriques.

Lundi 11 décembre à 14:29
Achetez Guitar Pro 6, et obtenez en plus notre mŽthode de guitare gratuitement.

Pourquoi ?   


     


     
 

Voilà, j'ai mis du temps à me décider mais, comme vaut mieux tard que jamais, je publie, à partir de ce 31 mars 2007 et en vrac, quelques extraits musicaux de mon cru, plus ou moins finalisés (certains sont encore des esquisses), afin de vous en faire profiter. Quelques compositions sont sous GarageBand, quelques unes avaient été réalisées avec Cubase, mais la majorité est sous Logic Pro.

Certaines de ces oeuvres seront plus ou moins appréciées, ne rencontreront pas vos goûts, et même seront considérées comme étant des "Flops". Mais tant pis si je me fais allumer, je prends le risque... J'ai l'intention de reprendre tout mon travail et je me dis que le publier (en profitant des encouragements éventuels et en assumant les critiques certaines) est peut-être la meilleure façon de me stimuler.

De toute façon, ces extraits, même quand ils ne sont pas assez paufinés pour être "productibles" dans ce monde moderne (et si cruel), font partie de moi et je m'y retrouve (j'y retrouve parfois même le bazar total dans ma tête et dans ma vie...).

Je ne vais pas faire l'historique de tous ces extraits mais, pour certains, je présenterai brièvement les conditions de leur réalisation.

OK, la page est ouverte en tant que CD "virtuel" (Serious Jokers), en toute humilité :-)

Les titres sont maintenant en MP3 car l'AAC n'est lisible sur un navigateur sous Windows que si QuickTime est installé. Et pas mal de gens ont, au boulot, un PC sur lequel QuickTime n'est pas installé... Le 128 kbps restant un peu étriqué, j'ai choisi du 160 pour que ce ne soit pas trop lourd. Je sais que le 192 serait mieux...

Il y a maintenant, à droite de chaque titre, il y a un lecteur HTML5 qui permet de l'écouter directement sur cette page. Si votre navigateur n'est pas compatible avec HTML5, ce n'est pas grave car il vous suffit alors de cliquer sur le titre lui-même, pour l'écouter sur une autre page. C'est tout de même plus pratique avec le lecteur HTML5.

Vous pourrez aussi écouter divers exercices, plus ou moins soignés (mais plutôt plus que moins), sur la nouvelle page de Mon atelier perso


C'est parti, don't look back !

Commençons par des travaux (2000 - 2002) destinés à la bande son de courts métrages vidéo dans le cadre de mon activité professionnelle. La troisième chanson a été composée à partir d'un texte d'une jeune fille et, dans cette version, je chante les "voix témoins".




Night in Black Satin (Ajouté le 16/4/2007, modifié le 26)


Maintenant, des titres réalisés avec GarageBand pour animer un atelier à l'Apple Expo 2004, auquel j'ai finalement décidé de pas participer.

En partant pour l'expo (modifié le 19 avril)

Et encore 4 (modifié le 19 avril)

Solitudes (mixage modifié le 24/12/2007)


Dans ce qui suit, il y a une illustration d'article de magazine sur GarageBand (trituration d'une boucle : pour le dobro, seul le premier cycle est une boucle standard) Le second est une récréation bien méritée après l'écriture d'un article de test d'un micro pour le podcast référencé 8900. C'est un petit boeuf "perso", construit à partir de quelques prises de voix pour essai. Ça part un peu dans tous les sens, mais je pense avoir réussi à garder à peu près le contrôle).

Slide Show (modifié le 18 avril)



Serious Jokers

Là nous entrons vraiment dans Serious Jokers avec trois titres que j'aime bien pour le feeling (mais un peu moins pour la réalisation)...

What's life ? (Modifié le 1/4/2007)

Sel de marée (modifié le 7 mai)



La chanson suivante n'est pas une compo mais la reprise d'une chanson de Bob Dylan. Réalisée pour le plaisir, bien sûr (et, sans oublier, pour le respect), mais ça avait été aussi l'occasion, au printemps 2004, de mettre à l'épreuve le tout premier GarageBand sans passer par les boucles fournies. depuis, j'ai affiné le mixage sous Logic.

Knockin' on Heaven's Door (Modifié le 22/12/2007)


Ensuite, trois titres explorant des directions très différentes...

Exils (Ajouté le 7/4/2007)


Silverin' Song (Arrangement modifié le 7/4/2007)


Comment vous présenter ce qui suit ? C'est difficile... Disons que, voulant partir d'un truc, je suis arrivé à un autre truc. J'aurais aussi pu partir de rien et arriver... (à compléter). Les machines, d'abord les regarder marcher, puis éventuellement danser avec elles...

Synthy Walk (Ajouté le 11/4/2007, modifié le 14/6/2008)


Et, puisque Bob Dylan avait choisi de chanter cette chanson à l'envers, ben moi aussi... Cette reprise est sans aucun prétexte de test ou de quoi que ce soit d'autre. J'aime cette chanson, dans ses diverses versions (enfin, presque toutes...).

All Along The Watchtower (Ajouté le 12/4/2007, remixé les 13, 14 et 15)


Cette ambiance de percussions, de synthés, cordes et guitare a été inspirée par la B.O. d'un film. Elle a ensuite évolué à tatons, chaque écoute demandant quelque chose de plus ou de différent. Et puis il y a eu le moment où il fallait prendre une photo... La voici.

Junglin (Ajouté le 2/5/2007)


Vous avez un rêve, un rêve pas très agréable dans lequel vous entendez un prétendu sauveur tenir des propos vides de sens mais que tant de gens autour de vous semblent comprendre et apprécier. Mais viennent aussi les réponses, les colères, parfois maladroites mais pleines de coeur, comme autant d'alertes, de cris de souffrance et d'appels à la vie. Mais le mensonge persiste, se nourrit même de la capacité de mentir et pourrait même avoir le dernier mot. Mais ce n'est pas vraiment le dernier, car les cris redoublent...

Crown of Lies (Ajouté le 5/5/2007, modifié le 7)


On me presse de produire, produire encore (private joke). Alors, pour patienter, voici mon tout premier enregistrement sur disque 45 tours. Réalisé avec des conditions techniques très moyennes mais aussi très accessibles. C'est une reprise et il n'est pas impossible que vous reconnaissiez. De plus, le disque a énormément vieilli. Et Logic dans tout ça ? Eh bien, je crois qu'il a fait ce qu'il a pu...

Photomaton (Ajouté le 7/5/2007)

Bon, c'était juste une blague, et j'ai récupéré comme j'ai pu le très vieux 45 tours que j'avais enregistré dans une cabine de style photomaton à l'entrée d'un cinéma. J'avais 11 ou 12 ans...


Revenons à quelque chose de plus sérieux, très sérieux même car les histoires d'amour finissent mal, en général... Voici encore une chanson de Bob Dylan que j'avais enregistrée comme ça, sans rien préparer ni arranger. Pourquoi la publier ? Même si j'aimerais faire une version plus travaillée, cette version a été enregistrée en une seule prise et un seul micro pour la voix et la guitare. Ensuite, j'ai dupliqué la piste et, en utilisant un flanger et un delay léger, j'ai pu retrouver une guitare moins éloignée et un peu de spatialisation. En tout cas j'aime cette version...

One too many mornings en C (Ajouté le 7/5/2007)


De retour avec les pensées d'un loup à la peau usée, banni, chassé de partout, et des hommes aux abords des villages. Le loup sait qu'il est surtout seul, triste souvent, mais fier aussi. Il n'a pas encore envie de se laisser mourir. Et il ne comprend pas que, de génération en génération, les hommes ont appris à le haïr et à l'accueillir avec des fourches, tandis qu'ils compromettent joyeusement les chances de vie sur cette planète et passent leur temps à s'exclure réciproquement. Alors, un loup qui voudrait leur exprimer toute l'absurdité de ce qu'il voit... Il s'agit d'une histoire un peu spéciale puisque je ne vous donne pas de texte. Je vous laisse écouter ce que le loup voit, de ville en village... et deviner. Parviennent-ils à se parler ? Les hommes aiment les mythes, surtout ceux qui désignent des êtres comme étant indésirables. Peut-être la plainte du loup vient contraster avec les ritournelles insouciantes dans lesquelles les hommes se confortent. Qui pourrait dire où se trouve l'intelligence de vivre ? Les hommes ont-ils vraiment appris plus que les loups ? Ce morceau (dont j'ai changé le titre et, un peu, l'histoire) est un peu long avec ses 9 minutes, j'en conviens. Mais, après tout, s'il s'agissait d'un livre, se laisserait-on arrêter par le nombre de pages ?

Des loups et des hommes (Ajouté le 2/5/2008 et modifié le 12/5/2008)


Pas de grand bla-bla pour celle-ci, juste dire que nous connaissons tous quelqu'un dans le monde dont nous aurions aimé être (ou rester) plus proches. Mais est-ce que quelques voix samplées et quelques guitares seront suffisantes pour l'exprimer ?

On aurait pu se dire (Ajouté le 8/3/2009)


Là je serais bien en peine de vous dire quelle histoire racontent ces instruments, je crois que je n'ai pas été invité à partager leur secret... Ils m'ont dit "écoute, tu as un synthé, une flute étrange capable de voler au dessus des nuages, une guitare, débrouille-toi pour nous faire partir en ballade". Alors j'ai fait ça.

Chillin con Carne (Ajouté le 13/3/2009)


Il est temps d'explorer d'autres routes, d'où cette ambiance reprise de Teardrop, de Massive Attack (évidemment je n'ai pas copié un bout du son d'origine, j'ai tout rejoué). Je crois aussi, en cette journée du 22 mars, que j'avais également Streets of Philadelphia (Bruce Springsteen, chanson générique du film Philadelphia) dans un coin de ma tête.

Massive Trip (Ajouté le 22/3/2009 et modifié le 17/4)


La vie nous propose rarement une fin alternative, ce qui est fait est fait. Mais la musique a tous les droits, aussi j'ai voulu clore cette semaine "ouvrée" avec cette seconde fin possible pour "On aurait pu se dire", que je modifie aujourd'hui en proposant la chanson complète plutôt que l'extrait proposé précédemment.

On aurait pu... (alt. ending) (Ajouté le 27/3/2009 et modifié le 4/4)


Fidèle à ma flemme de ce week-end, je ne me suis pas lancé dans la composition qui me titille ces jours-ci (c'est donc remis à un peu plus tard). Mais j'ai utilisé les fonctions d'accompagnement et d'enregistrement intégréés à Guitar Rig (moélisation d'amplis et d'effets) pour travailler un peu. Ainsi j'ai enregistré ma guitare sur une boucle à un moment où mes exercices semblaient prendre une tournure intéressante et j'ai obtenu un fichier audio, avec guitare, basse et batterie, que je ne comptais, au départ, ouvrir dans Logic que pour générer le fade out de la fin. En fait, je me suis laissé piéger et j'ai ajouté quelques instruments (piano, cordes, caisse claire) pour modifier l'ambiance. Voici ce que ça donne :

Chercher de l'air (Ajouté le 28/3/2009)


Il m'est arrivé plus d'une fois de fouiller dans mes sons afin de trouver de quoi masquer un peu les imperfections de mes guitares. D'ailleurs suis-je le seul ? Mais, cette fois, je me mets un peu à nu : pas de nappes de synthés, pas de violons, juste une batterie, une basse et des guitares. Beaucoup de guitares d'ailleurs, et il m'a fallu du travail pour discipliner tout ce joli monde dont la mise en place laisse parfois à désirer. Pourquoi ce titre ? Simplement parce qu'au bout du compte, c'est funky et très cool. Allez, "lahiho" et bonne écoute !

Le fonque de l'air est frais (Ajouté le 14/04/2009 et modifié le 11/08/2009)


C'est parti d'un riff de wah-wah (non, rien à voir avec le titre), puis j'ai ajouté et arrangé d'autres guitares, ainsi qu'une basse et une batterie, avançant dans la pénombre et cherchant comment pourraient sonner les mots "the dogs'll loose their bark" quand il n'y a pas de "paroles". Et, dès que ça a commencé à tourner à mon goût, j'ai foncé. I know, it's only rock n'roll, but I like it.

Dogs are barkin' (Ajouté le 16/04/2009 et modifié le 17)


En attendant de terminer la mise au point de ma dernière composition (c'est une affaire de quelques jours), je me suis testé sur un blues, avec une très forte envie de retrouver de la simplicité. "BJ" n'est pas "JB" à l'envers (j'ai enregistré à jeun) mais les initiales de "Blue Jean", car j'ai piqué le thème à ZZ Top. Je sais, l'original est beaucoup meilleur, mais j'espère que mes deux variations sont au moins audibles. La première est jouée avec un son plutôt clair, la seconde avec un son plus saturé, mais en cherchant lenteur et nuances de timbre. Le mixage reste soigné mais basique, je souhaitais ne pas passer des heures dessus et respecter l'esprit dans lequel j'ai enregistré (just plug, and play...).

BJ Blues #1 (Ajouté le 20/04/2009)

BJ Blues #2 (Ajouté le 20/04/2009)


Cette troisième variation du blues précédent est appelée ainsi parce que je souhaitais éviter le mode "marathon" et tenter de raconter quelque chose en cinq grilles. En ce moment quelque chose me bloque un peu pour composer, et je passe beaucoup de temps à chercher ce qui fait que le blues est le blues. C'est pourquoi je voulais publier cet essai, avec des phrasés moins typiques, l'objet de ma recherche étant "comment se lâcher un peu sans que ça parte dans tous les sens"...

Just Take Five (Ajouté le 16/04/2009 et modifié le 17)


C'est marrant, je n'ai pas envie de raconter quoi que ce soit sur celle-ci, mais j'ai envie de la publier. Donc, à prendre telle quelle.

Sad Song in Saddening Lands (Ajouté le 10/08/2009 et modifié le 11/08)


Une autre vision de Desolation Row, ou bien marcher sur le sable au milieu des déchets et des ossements...

Ruines de sable (Ajouté le 10/08/2009)


Ce n'est pas une composition, c'est juste une vision, parmi tant d'autres, de la Maison Rouge, telle quelle...

JH Blues 2 (Ajouté le 13/12/2009)


Enfin une composition cette fois, inspirée par quelques vagabondages sur de nouveaux sons de synthé. Une fois l'ambiance installée, j'ai cru appeler cette promenade "Baton de pluie". Mais je m'en étais éloigné, en fait, et la pluie était déjà en train de tomber...

Jour de pluie (Ajouté le 26/12/2009)


Pour vous adresser mes voeux, je cherchais quelque chose sortant du cadre des belles images (fort sympathiques souvent, mais on s'y habitue) Alors j'ai repris un blues pour le faire évoluer ainsi. Pas facile d'être deux, pas facile d'être un, mais on trouve si souvent le zéro...

Mes Voeux (Ajouté le 3/1/2010)


Ces quelques notes en "one shot" (sans aucune autre retouche que l'élimination de deux petits sons parasites) m'ont été inspirées par l'obscurité qui se rapproche et se rapproche encore, nous pressant à perdre même le goût de respirer...

Sedaine's Blues (Ajouté le 12/2/2010)


Je ne suis pas certains que vous adhériez à ce que vous pourriez voir comme les énièmes variations sur ce thème de blues lent. Mais c'est mon obsession actuelle et je ne pourrai pas n'en détacher tant que... Voici donc encore quelques variations, je les ai baptisées Slow Fingers et elles sont du matin (il semble que le blues ne soit pas toujours lié aux soirs accompagnés de Jack Daniel's).

Slow Fingers 1 (Ajouté le 26/5/2010)

Slow Fingers 2 (Ajouté le 26/5/2010)

Slow Fingers 3 (Ajouté le 26/5/2010)

Slow Fingers 4 (Ajouté le 26/5/2010)


Entre toutes ces quintes de toux trop bavardes à mon goût, je me suis tout de même un peu bousculé pour jouer quelques notes que je souhaitais, justement, moins bavardes...

Bronchite's Blues (Ajouté le 12/12/2010)


Voilà, si l'envie vous prend, n'hésitez pas à me faire part de vos impressions à l'occasion (via le lien ci-dessous), même si vous n'aimez pas.

Vous pouvez aussi, comme je le disais au début de cette page, écouter divers exercices, plus ou moins soignés (mais plutôt plus que moins), sur la nouvelle page de Mon atelier perso



Commentez dans les Forums...
(Déjà 8 commentaires)

Ou bien, si passer par les forums vous est si difficile, vous pouvez m'écrire en privé (mon adresse mail se trouve un peu plus bas).