GraffitiX Index du Forum

 
 Sujets suivisSujets suivis   FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Un Mike qui en prend pour son grade...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GraffitiX Index du Forum -> Electrons libres
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
jjardoino
Site Admin


Inscrit le: 14 Fév 2005
Messages: 3200
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar 04 Oct 2005 20:17    Sujet du message: Un Mike qui en prend pour son grade... Répondre en citant

Philippe serait-il déçu par l'actuel Mike Oldfield ? C'est clair, il trouve son dernier album lamentable et ajoute que ce n'est pas le seul. La critique est saignante... Smile

Sur le fond, j'avoue ne pas tellement partager cette opinion qui ne trouve rien de bon après Islands. Je dois faire partie des tristes sires qui ont aussi aimé Voyager, le très controversé Amarok, Tres Lunas et le DVD Live Tubular Bells II et III. Smile

Mais, il n'empêche que la critique sans appel m'a interrogé et tout autant excité ma curiosité : il fallait que j'écoute Light + Shade, le dernier album, sans attendre une seconde de plus.

Et il se trouve que j'en ai perdu quelques unes, de secondes, en fait. Pendant que j'écris ces lignes, je réécoute quelques extraits de Tres Lunas (on aimera ou non, mais j'y retrouve du "vrai" Mike Oldfield), notamment le morceau éponyme. Et, si ça n'aurait guère de sens de comparer Light + Shade à Tubular Bells, Ommadawn, Five Miles ou Crises, on aurait pu souhaiter le comparer à Tres Lunas ou Tubular Bells III.

Mais quel ennui dans Light + Shade ! D'abord le Mike lui-même s'ennuie, ce n'est pas possible autrement. Et je m'ennuie avec lui... Ce qui nous fait quelque chose à partager. Mais, à choisir, j'aurais préféré que ce ne soit pas l'ennui...

Je me suis prodigieusement emmerdé en écoutant Closer, je n'ai pas accroché au délire "regarde ce que je fais avec deux doigts sur mon piano, comme Robert Miles" de Blackbird et Rocky... La reprise techno du célèbre Romance (BO du film Jeux Interdits) n'apporte malheureusement rien, c'est vrai. J'ai évidemment aimé l'original par Narciso Yepes, ce qui ne signifie pas que je suis du genre à être systématiquement choqué par des reprises à la limite iconoclastes, mais, quitte à bousculer, je pense que des punks auraient certainement mieux réussi le passage. The Gate part d'une bonne idée mais, après les supplices précédents, on regrette presque que ce ne soit pas une vraie tyrolienne... Bon j'exagère un peu, là, mais j'avais besoin de décompresser.

Bon, il faudra que je réécoute, parce que Our Father me fait plus penser à un compositeur guitariste du nom de Mike Oldfield... Avec Resolution, j'ai l'impression qu'on entre plus dans le vif du sujet. Et, avec QuickSilver, Surfing et Tears of an Angel, je retrouve un peu de l'âme de Taurus II. Bon, ce n'est pas le son de Five Miles, mais ce n'est pas l'époque non plus. Les accents celtiques se font un poil trop discret aussi (on les retrouve un peu plus dans les trois derniers morceaux cités), c'est pourtant ce qui a toujours fait une grande partie du sel du Mike. L'ambiance de Kingscape me plait terriblement.

Mais tout ça ne suffit peut-être pas à faire un album, et a fortiori deux... Et Light + Shade est un double CD. Aïe ! C'est vrai qu'il y a du dérapage dans l'air... Et mon sentiment général sur l'album rejoint celui de Philippe. Alors vous vous attendez à ce que je choisisse la voie facile et vous dirige vers un album de Mike Olfield incontestable ou presque ?

Eh bien pas du tout, nous allons punir le vilain Mike (*) et changer de dinosaure. Vous allez donc vite écouter Floating et Mindphaser, les deux faces (**) de Moondawn (Klaus Schulze), une des claques les plus inattendues de ma jeunesse. De la vraie techno, au sens propre du terme, telle que les allemands des seventies la définissaient.

À l'époque, je n'appelais pas ça de la techno d'ailleurs. Je pensais "rock allemand", ou à une branche de la musique répétitive, dans un autre monde que Steve Reich et Terry Riley...

Dans Moondawn, c'est de la techno sans boîte à rythme, et l'album a gravé des dialogues inoubliables entre le vrai batteur et l'allumé des claviers.

(*) Je trouvais Philippe un peu âpre dans son jugement mais, à me relire, c'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité...
(**) V'là que j'cause en vinyle, moi... Smile
_________________
Jean-Jacques Ardoino
Si vous voulez aider GraffitiX...


Dernière édition par jjardoino le Dim 09 Oct 2005 7:05; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM
yeah
Invité





MessagePosté le: Mer 05 Oct 2005 12:16    Sujet du message: mike oldfield Répondre en citant

oldfield c 'est vraiment de la musik de fiote Ecoutez RAMMSTEIN ca vous reveillera un peu Smile

sinon pas mal votre site Smile
Revenir en haut de page
Feeleebee
Accro de chez accro


Inscrit le: 17 Juin 2005
Messages: 74

MessagePosté le: Mer 05 Oct 2005 19:25    Sujet du message: Répondre en citant

Petite précision, lorsque je disais qu'après Islands je ne m'étais plus intéressé, c'est que je n'avais suivi que de très loin et non détesté.
Personnellement d'ailleurs j'avais aimé également Amarok. Mais les Tubular Bells 3 etc... ça effectivement ça m'avait quelque peu déçu.

Je ne voulais pas être dur sur cette critique, car déjà je ne suis pas trop pour les critiques, mais là c'est vrai qu'en voyant arrivé un double album je m'attendais à un grand retour d'inspiration et qu'en fait hormis effectivement quelques titres, ça sent quand même juste le plan marketting.

Mais promis, la prochaine fois je modérerais mes propos que je ne voulais pas si saignant, je voulais juste exprimer ma déception.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jjardoino
Site Admin


Inscrit le: 14 Fév 2005
Messages: 3200
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu 06 Oct 2005 0:25    Sujet du message: Répondre en citant

Feeleebee a écrit:
Petite précision, lorsque je disais qu'après Islands je ne m'étais plus intéressé, c'est que je n'avais suivi que de très loin et non détesté.
Personnellement d'ailleurs j'avais aimé également Amarok. Mais les Tubular Bells 3 etc... ça effectivement ça m'avait quelque peu déçu.

Je ne voulais pas être dur sur cette critique, car déjà je ne suis pas trop pour les critiques, mais là c'est vrai qu'en voyant arrivé un double album je m'attendais à un grand retour d'inspiration et qu'en fait hormis effectivement quelques titres, ça sent quand même juste le plan marketting.

Mais promis, la prochaine fois je modérerais mes propos que je ne voulais pas si saignant, je voulais juste exprimer ma déception.

Mais ce n'était ni une critique ni un reproche, juste une constatation, donc pas besoin de modérer tes propos. Simplement, avant d'écouter je pensais que tu exagérais peut-être un peu, puis j'ai écouté Light + Shade et j'ai trouvé que tu n'exagérais pas tant que ça... Smile

Mais, de là à écouter Hamster pour se réveiller... La pauvre bête... Razz
_________________
Jean-Jacques Ardoino
Si vous voulez aider GraffitiX...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM
silipetit
Accro de chez accro


Inscrit le: 23 Fév 2005
Messages: 115
Localisation: Magny-le-Hongre

MessagePosté le: Jeu 06 Oct 2005 18:39    Sujet du message: Répondre en citant

Surtout que c'est actif que de nuit ces petites bêtes ... Arrow Alors le réveil .... Arrow
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
jjardoino
Site Admin


Inscrit le: 14 Fév 2005
Messages: 3200
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam 22 Oct 2005 6:35    Sujet du message: Répondre en citant

Feeleebee a écrit:
je m'attendais à un grand retour d'inspiration et qu'en fait hormis effectivement quelques titres, ça sent quand même juste le plan marketting.

En parlant de Mike, il n'a pas trempé dans le dernier Astérix. Pourtant, cet Astérix, de page en page, me fait penser à l'intro de Money sans la ligne de basse... Razz
_________________
Jean-Jacques Ardoino
Si vous voulez aider GraffitiX...


Dernière édition par jjardoino le Jeu 27 Oct 2005 17:36; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM
mister bond
Invité





MessagePosté le: Jeu 27 Oct 2005 15:27    Sujet du message: mike oldfield/light & shade Répondre en citant


L'éternel problème chez Oldfield est son complexe du "je-fais-tout-tout-seul".
Peu importe qu'il veuille orienter sa musique vers l'electro-techno, (vivre à Ibiza ça laisse des traces) il faudrait qu'il s'ouvre un peu plus à d'autres musiciens et producteurs. Celà lui éviterait de tourner en rond autour de son "génie" créatif. A quand un album de collaboration comme il en avait fait avec "five miles out" ou plus recemment avec son dernier bon album "Tubullar bells III" où quelques excellents vocalistes (Amar) venaient relever le feeling du Mike. Je pourrais aussi citer "Millenium bell" et sa chorale et ses violons.
Alors au lieu de nous sortir un album de (bonne) maquette de studio comme "Light & Shade", va donc finir la prod.... et ressort le une fois terminé ! Cool
Revenir en haut de page
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GraffitiX Index du Forum -> Electrons libres Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com