GraffitiX Index du Forum

 
 Sujets suivisSujets suivis   FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Michelin craignait un procès ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GraffitiX Index du Forum -> Formule 1
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
jjardoino
Site Admin


Inscrit le: 14 Fév 2005
Messages: 3198
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam 02 Juil 2005 8:23    Sujet du message: Michelin craignait un procès ? Répondre en citant

Michelin, et les 7 écuries équipées de ses pneus, se sont désengagés de la course du Grand Prix d'Indianapolis il y a 15 jours. L'affaire a scandalisé, le débat a été houleux, mais le fait est que les pneus étaient réellement dangereux.
Durant ce week-end s'est posée la question d'appliquer le règlement (les voitures assument le GP avec le matériel homologué, de la même façon qu'il n'y a pas de passe droit si un moteur lâche prématurément), ou bien d'aménager le réglement.
Aujourd'hui, Michelin et quelques écuries concernées avancent l'argument d'une loi en vigeur dans l'Indiana. Faire courir en étant au courant d'un danger important était passible de poursuites devant un tribunal.
On peut entendre mais, pour moi, cela soulève malgré tout deux questions :
1) Jamais il n'a été fait allusion à cette loi au cours des vives négociations entre samedi et dimanche à Indianapolis. Que l'existence de cette loi, après coup, contribue à justifier la décision de Michelin, OK, mais qu'on laisse entendre que c'est pour respecter cette loi que la décision a été prise, non.
2) En participant pleinement aux essais libres de samedi et, surtout, aux qualifications, Michelin et les 7 écuries enfreignaient déjà cette loi. En effet, le danger était aussi grand sur un tour de qualification à pleine vitesse (et 3 tours consécutifs) que durant la course. Statistiquement, il était moindre, mais le problème des pneus se manifestait pas sur une longue utilisation mais pouvait se produire dès un tour ou deux.

Michelin a voulu donner une image de responsabilité en ne participant pas à la course, pour ne pas mettre les pilotes en danger. Mais, alors, pourquoi avoir participé avec tant d'ardeur aux qualifications, à une séance de performances pures qui met les pneus à rude épreuve et constitue un danger aussi grand pour les pilotes ?

Rappelons que c'est Trulli qui a pris les risques les plus extrêmes en prenant haut la main la pôle position, dans une configuration Toyota - Michelin, c'est-à-dire la configuration qui s'est montrée la plus critique, et à deux reprises (deux Toyotas sont violemment sorties de piste), quelques heures auparavant.

Pourquoi ce qui était incontournable dimanche était négligeable la veille ?

Autant je crois que la sécurité n'est pas absente des considérations de Michelin, autant je pense qu'elle n'est pas toujours prioritaire et, au vu des incohérences (un coup je prends le risque, un coup je ne le prends pas), je persiste à penser que les enjeux étaient ailleurs.
_________________
Jean-Jacques Ardoino
Si vous voulez aider GraffitiX...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GraffitiX Index du Forum -> Formule 1 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com